06/07/2010 | communication | PDF | imprimer

Prangins

L'édition imprimée de cet article comporte une image. Commandez le DHS chez notre éditeur.

Comm. VD, distr. de Nyon. Englobe les hameaux de Bénex et Promenthoux. 1135-1185 Prengins. Sur la terrasse dominant l'entrée du Petit-Lac, avec de belles propriétés en contrebas. 341 hab. en 1764, 440 en 1850, 754 en 1900, 858 en 1950, 1466 en 1970, 2559 en 1990, 3133 en 2000. Station lacustre néolithique très érodée. Eglise dédiée à saint Pancrace, paroissiale avant 1236 et entre 1671 et 1834, démolie et reconstruite à un autre emplacement en 1757-1761 par Jean-Louis Bovet père. Siège de la seigneurie homonyme dès 1154, conquise par la maison de Savoie en 1293, qui en obtint les droits en 1297, P. changea fréquemment de mains. Sous le régime bernois, P. fit partie du bailliage de Nyon; la commune était gérée par un Conseil des X. Le banquier Louis Guiguer acheta la baronnie en 1723, rénova le domaine et construisit le château actuel en 1732-1739, vendu à Joseph Bonaparte en 1814. Acheté en 1974 par les Cantons de Vaud et de Genève, il a été donné à la Confédération pour abriter le siège romand du Musée national suisse, inauguré en 1998. Les fouilles récentes ont montré que le bâtiment s'inscrit dans une série de reconstructions qui ont abaissé le niveau de la butte, faisant ainsi disparaître presque tous les aménagements antérieurs. La plus ancienne occupation identifiée est un mausolée dominant la villa dont les vestiges ont été signalés à Sadex et à Bénex. Le matériel retrouvé atteste ensuite l'occupation du site de l'an mille au XXe s. A proximité du chemin de fer et du réseau routier, P. attire dès 1950 la construction de nombreuses villas et d'immeubles locatifs; aérodrome. L'agriculture a cédé la place à l'industrie chimique, principal employeur, et au secteur tertiaire (hôpital psychiatrique régional). La main-d'œuvre est pendulaire à 80%.


Bibliographie
– G. Rapp, La seigneurie de Prangins du XIIIe s. à la chute de l'ancien régime, 1942
– G. Rapp, La commune vaudoise de Prangins, 1983
– Ch. de Schoulepnikoff, Le château de Prangins, 1991
– F. Christe, Prangins : de la forteresse au château de plaisance, 1997

Auteur(e): François Christe