16/01/2004 | communication | PDF | imprimer | 

Chavannes-de-Bogis

Comm. VD, distr. de Nyon dès 1798. A la frontière franco-suisse, avec le hameau de Péguey. 1477/1485 Cabane de Bogiez. 96 hab. en 1764, 97 en 1850, 143 en 1900, 113 en 1910, 131 en 1950, 137 en 1970, 341 en 1980, 986 en 1990, 1048 en 2000. Dès le milieu du XIIIe s., C. fut une clairière de défrichement confiée par les moines de Bonmont à quelques abergataires. L'abbaye y possédait avec les sires de Gex des droits de justice et y percevait diverses taxes par l'intermédiaire de son châtelain de La Rippe. A l'époque bernoise, C. fit partie du bailliage de Bonmont et était régi par un conseil de six membres. Le village relevait de la paroisse de Crassier; en 1928, une petite chapelle fut construite. Cette modeste localité paysanne connut une forte expansion démographique à la suite de l'ouverture de l'autoroute Genève-Lausanne (1964) et de l'urbanisation de la région nyonnaise. Un motel, un centre commercial (Manor), une maison d'édition (Slatkine), des artisans offrent actuellement de nombreux emplois aux habitants de C. et des environs.


Auteur(e): Germain Hausmann