Glasson

Famille de Bulle, remontant au XIIIe s. qui compta une branche établie à Tullins (Dauphiné), de 1635 au XIXe s. et qui donna de nombreux notables. Plusieurs G. firent carrière au service étranger, comme Pierre-Félix (1886-1929), capitaine de la Garde pontificale, dans l'armée belge, puis à la Légion étrangère lors de la Première Guerre mondiale. Deux branches, issues de Jean G. alias Gilliard (décès1533 ou 1534), gouverneur de Bulle, ont fourni plusieurs politiciens aux XIXe et XXe s. De Pierre-François (1748-1800), tonnelier, tenant des idées nouvelles sous la République helvétique, descendent Nicolas ( -> 3) et son frère Jean-Eugène (1820-1898), syndic de Bulle, député conservateur-catholique, ainsi que Jean-Paul (naissance1949), conseiller national radical et syndic de Bulle. La branche cadette fut active au XIXe s. dans la tannerie, le commerce des vins, puis avec Edouard (1878-1938), frère de Simon ( -> 5), ouvrit au début du XXe s. une entreprise de matériaux, toujours existante. En descendent aussi James ( -> 2) et Pierre ( -> 4). Gérard ( -> 1) appartient à une autre branche, éditrice de La Gruyère.


Bibliographie
– P.-F. Glasson, P. Aebischer, Extraits du répertoire généal. de la famille Glasson, 1923 (21987)

Auteur(e): Christophe Aeby