12/07/2011 | communication | PDF | imprimer | 

Sottens

Ancienne comm. VD, distr. du Gros-de-Vaud, sur un plateau du Jorat, entre Echallens et Moudon, ayant fusionné en 2011 avec Montaubion-Chardonney, Peney-le-Jorat, Villars-Mendraz et Villars-Tiercelin pour former la comm. de Jorat-Menthue. 1147 Sotens. 155 hab. en 1764, 211 en 1850, 195 en 1900, 181 en 1950, 210 en 2000. Tumulus à Molard, sépultures du haut Moyen Age à La Moranche. Au XIIIe s., les donzels de S. apparaissent dans l'entourage des comtes de Savoie. Le territoire de S. était constitué de sept fiefs. Celui de Jacob de Glane, bourgeois de Moudon, et celui des Blonay, tous deux passés aux Loys, furent cédés à Berne qui récupéra progressivement le fief de Thomas Lucens, de Moudon, et les trois autres ayant appartenu à diverses communautés ecclésiastiques; le dernier fief fut vendu à Berne en 1723 par l'hoirie de Samuel de Praroman. Bailliage bernois de Moudon (1536-1798), district de Moudon (1798-2006). La chapelle de S., mentionnée en 1312 comme filiale de Chapelle-sur-Moudon, fut désaffectée à la Réforme et le village rattaché à la paroisse de Saint-Cierges. L'émetteur national de S. diffusa la Radio suisse romande (1931-1994) et Radio Suisse Internationale (1972-2004). Il a cessé toute activité le 5 décembre 2010. Le village connaît un développement résidentiel.


Bibliographie
– A. Millioud et al., éd., Les anciennetés du Pays-de-Vaud, 1901, 237-239
– B. Andenmatten, La maison de Savoie et la noblesse vaudoise (XIIIe-XIVe s.), 2005, 107-108

Auteur(e): Emmanuel Abetel