Schweizer Frauenblatt

Hebdomadaire politique fondé à Aarau en 1919 pour sensibiliser le public à la situation politique, économique et sociale des femmes et promouvoir le suffrage féminin. A la suite du licenciement de sa première rédactrice en chef, Elisabeth Thommen, en 1921, le journal défendit une ligne plus modérée en devenant l'organe de l'Alliance de sociétés féminines suisses (1922- 1964). Le Schweizer Frauenblatt était le pendant alémanique du Mouvement féministe , fondé en Suisse romande en 1912 (Presse féminine). L'éditeur commercial en fut une société anonyme (Schweizer Frauenblatt, à Aarau), puis, en 1925, une coopérative (même nom); le journal fut l'organe officiel de la Saffa en 1958. En proie à des difficultés financières, il fut vendu à l'imprimerie Winterthur en 1964, qui assurait son impression depuis 1931. Mensuel dès 1974, il fut rebaptisé en 1979 (Mir Fraue) et en 1989 (Zeitspiegel der Frau), avant de cesser de paraître en 1990.


Bibliographie
– B. Marti, Die Frauenpresse von den Anfängen bis 1985, 1987

Auteur(e): Ruth Ammann / UG