Liberté, La

Quotidien fribourgeois fondé en 1871 par le chanoine Joseph Schorderet pour défendre les idées catholiques conservatrices. Son sous-titre était Journal catholique quotidien. Née dans le contexte du Kulturkampf, La Liberté avait pour but de défendre la politique de l'Eglise contre les tendances libérales et la presse radicale. Le journal a été imprimé et édité jusqu'à aujourd'hui par l'Œuvre de Saint-Paul à Fribourg, institution créée par les sœurs de Saint-Paul pour promouvoir l'apostolat de la presse. Jusqu'en 1965, la rédaction fut assurée également par des religieux, ensuite essentiellement par des laïcs. Après la Deuxième Guerre mondiale, l'orientation du journal était encore strictement catholique et servait de porte-parole au catholicisme francophone. A partir de 1970, le rédacteur en chef François Gross suivit un cap davantage critique et libéral et en fit une feuille indépendante appréciée également en dehors du canton. Seul quotidien francophone de Fribourg, il trouve un large écho auprès de la population. En 2006, son tirage était de 38 600 exemplaires.


Bibliographie
– Blaser, Bibl., 615
– R. Pochon et al., La Liberté en son premier siècle, 1871-1971, 1975

Auteur(e): Ernst Bollinger / WW