• <b>Basler Zeitung</b><br>Publicité pour le journal (Museum für Gestaltung Zürich, Plakatsammlung, Zürcher Hochschule der Künste). Pour annoncer l'élargissement de la rédaction de Liestal, le publicitaire utilise une chanson très populaire dans le canton de Bâle-Campagne.

Basler Zeitung

Une première Baseler Zeitung parut en 1831. Ce journal nettement conservateur fut durant ses dix premières années le seul quotidien de la ville de Bâle. Il comptait parmi ses collaborateurs d'éminentes personnalités notamment Christoph Bernoulli et le jeune Jacob Burckhardt qui en assuma la rédaction un certain temps. Au nombre des correspondants ont figuré Jeremias Gotthelf (Berne), Johann Caspar Bluntschli (Zurich), Philippe Anton von Segesser (Lucerne), Charles Bonnard (Vaud) et Alphonse de Candolle (Genève). A la suite de la forte concurrence exercée dans la presse conservatrice par le Basler Intelligenzblatt (1845, devenu les Basler Nachrichten en 1856), la Basler Zeitung cessa de paraître en 1859.

Une nouvelle Basler Zeitung naquit en janvier 1977 de la fusion de la National-Zeitung et des Basler Nachrichten. Dans la région de Bâle, ce journal occupe une position dominante, renforcée par la disparition en août 1992 de deux quotidiens plus modestes, le Nordschweiz et la Basler Arbeiter-Zeitung. Le tirage de la Basler Zeitung, de 110 000 exemplaires en 1977, est passé à plus de 114 000 en 2000. La famille Hagemann est l'actionnaire majoritaire. Le manque de capitaux a voué à l'échec un projet de journal rival (Neue Zeitung) lancé en 1992.

<b>Basler Zeitung</b><br>Publicité pour le journal (Museum für Gestaltung Zürich, Plakatsammlung, Zürcher Hochschule der Künste).<BR/>Pour annoncer l'élargissement de la rédaction de Liestal, le publicitaire utilise une chanson très populaire dans le canton de Bâle-Campagne.<BR/>
Publicité pour le journal (Museum für Gestaltung Zürich, Plakatsammlung, Zürcher Hochschule der Künste).
(...)


Bibliographie
– F. Leuzinger et al., Exekution einer Zeitung, 1977
– M. Jäggi, So ging die "National-Zeitung" kaputt, 1978

Auteur(e): Ernst Bollinger / PV