16/09/2010 | communication | PDF | imprimer

Martherenges

Comm. VD, distr. du Gros-de-Vaud, de petite taille (83 ha), sur un plateau dominant la rive gauche de la vallée de la Broye. XVe s. Martherenges. 10 feux en 1690, 18 en 1722, 70 hab. en 1798, 94 en 1850, 83 en 1900, 61 en 1950, 71 en 2000. Au XIVe s., Pierre Girard, bourgeois de Moudon, possédait des terres à Chapelle Vaudanne (auj. Chapelle-sur-Moudon) et la plus grande partie de M., qui dépendit dès lors de la seigneurie de Chapelle. En 1433, les trois hommes habitant la Grange de M. appartenaient à Nycod, bâtard d'Illens et seigneur de Chapelle, qui les affranchit en 1447. Sa fille épousa Henri de Praroman, qui prêta hommage en 1497 au duc Philibert de Savoie. Pendant trois siècles, la famille Praroman posséda la seigneurie, qui formait une métralie avec sa justice particulière, sauf le droit de dernier supplice. M. fit partie de la châtellenie, puis du bailliage (1536-1798) et du district de Moudon (1798-2006). Au spirituel, le village relevait de la paroisse de Saint-Cierges. Société de laiterie en commun avec Chapelle-sur-Moudon (1884). M. est resté essentiellement agricole (six exploitations en 2000, cultures et élevage).


Bibliographie
Les communes vaudoises et leurs armoiries, 3, 1995, 104-105

Auteur(e): Jean-Jacques Bouquet