Appenzeller Volksfreund

L'Appenzeller Volksfreund, "organe de la vérité et du droit", fut fondé par des représentants de la majorité conservatrice des Rhodes-Intérieures, opposés aux courants libéraux dont la Neue Appenzeller Zeitung était le porte-parole. Paru pour la première fois le 1er janvier 1876, le journal tirait à près de 500 exemplaires (deux fois par semaine jusqu'en 1908, puis trois fois et ensuite quatre fois). La plupart des rédacteurs, tels Johann Baptist Emil Rusch (1876-1890), Carl Rusch (1909-1919), Albert Rechsteiner (1919-1947) ou Raymond Broger (1956-1972), appartenaient à l'élite politique des Rhodes-Intérieures et défendaient le point de vue conservateur et catholique. L'Appenzeller Volksfreund, devenu depuis lors indépendant sur le plan politique et confessionnel, tout en restant proche du parti démocrate-chrétien, est aujourd'hui le seul journal du demi-canton. Son lectorat se limite presque exclusivement aux Rhodes-Intérieures (tirage à 5507 exemplaires en 2000).


Bibliographie
100 Jahre Appenzeller Volksfreund, 1976 (no anniversaire)
– N. Hangartner, Landammann Johann Baptist Emil Rusch 1844-1890, 1980
AppGesch., 3

Auteur(e): Josef Küng / FS