• <b>Annabelle</b><br>"Bonjour Annabelle. La nouvelle grande action d'Annabelle pour une Suisse plus amicale", publicité pour la revue, affiche de 1975 (Museum für Gestaltung Zürich, Plakatsammlung, Zürcher Hochschule der Künste).

Annabelle

Magazine féminin "classique", le plus ancien de langue allemande, créé en 1938 à Zurich par Karl von Schumacher et Manuel Gasser, éditeurs de la Weltwoche. Pratiquement sans concurrence, il connut, surtout dans le climat d'expansion et de consommation des années 1950, des taux de progression impressionnants. Paraissant à l'origine tous les mois, il passa en 1962 au rythme bimensuel, grâce à une forte augmentation du volume publicitaire constatée dès 1956. Ses lectrices se recrutaient principalement dans les milieux citadins aisés, sans exclure toutefois la catégorie des employées, alors en pleine croissance. Au lendemain de la guerre, Annabelle propagea l'image dominante de la femme "moderne". Donnant du "très chère amie" à ses lectrices, le magazine leur dictait, dans la rubrique Von Frau zu Frau, le modèle de comportement approprié. Confinées au foyer, elles avaient à assurer la permanence et l'esthétique du bastion familial au milieu du changement accéléré des modes de vie et des rapports de travail, tout en donnant d'elles-mêmes une image aimable, soignée et toujours à la mode. Dans ses moindres détails, Annabelle était conçu pour étayer le conformisme culturel indispensable à la croissance économique de l'époque. Vers la fin des années 1960, Annabelle subit une régression sensible, due à la multiplication des magazines féminins classiques et à l'irruption du mouvement des femmes. Des stratégies d'adaptation lui permirent de rectifier quelque peu cette tendance au début de la décennie 1980. Malgré sa fusion avec ses principaux concurrents helvétiques entre 1978 et 1982 (Elle et Femina), le tirage reste sensiblement le même aujourd'hui que dans les années 1960 (100 007 exemplaires en 2000). Annabelle, qui autrefois donnait le ton en Suisse allemande, n'est plus qu'un périodique féminin parmi d'autres, conseillant ses lectrices en matière d'achats et de bon goût.

<b>Annabelle</b><br>"Bonjour Annabelle. La nouvelle grande action d'Annabelle pour une Suisse plus amicale", publicité pour la revue, affiche de 1975 (Museum für Gestaltung Zürich, Plakatsammlung, Zürcher Hochschule der Künste).<BR/>
"Bonjour Annabelle. La nouvelle grande action d'Annabelle pour une Suisse plus amicale", publicité pour la revue, affiche de 1975 (Museum für Gestaltung Zürich, Plakatsammlung, Zürcher Hochschule der Künste).
(...)


Bibliographie
– M. Christen et al., éd., Ganz Annabelle, 1992

Auteur(e): Mariana Christen / WW