• <b>Friedrich Froebel</b><br>Détail de la planche illustrative jointe à la brochure <I>Ein Ganzes von Spiel- und Beschäftigungskästen für Kindheit und Jugend: Zur Pflege des Familienlebens durch Pflege des Kinderthums und des Beschäftigungstriebes der Jugend</I> ("Recueil de jeux et activités éducatives à l'usage des familles pour l'épanouissement de l'instinct ludique des enfants et du besoin d'action de la jeunesse"), vers 1835 (Bibliothèque nationale suisse). La planche complète présente trente manipulations destinées à former progressivement l'habileté manuelle et la coordination des mouvements chez l'enfant.

No 1

Froebel, Friedrich

naissance 21.4.1782 à Oberweissbach (Thuringe), décès 21.6.1852 à Marienthal (Basse-Saxe), prot. Fils de Johann Jakob, pasteur, et de Jakobine Hoffmann. ∞ 1818 Wilhelmine Hoffmeister, divorcée Klöpper. Après un apprentissage de garde-forestier, puis l'abandon de ses études, F. exerça toutes sortes d'activités. En 1805, en voyage à Yverdon pour la famille von Holzhausen qui l'avait engagé comme précepteur, il fit la connaissance de Pestalozzi. Ce dernier l'accueillit en 1808 dans son cercle, où l'on débattait de l'éducation de la petite enfance. F. retourna en Allemagne en 1810 et fonda en 1816 à Keilhau un institut d'éducation. Il revint en Suisse en 1831 et créa à Willisau un deuxième institut. A l'appel du gouvernement bernois, il s'établit ensuite à Berthoud, où il donna des cours de perfectionnement aux instituteurs et reprit en 1835 la direction de l'orphelinat; il y expérimenta les jeux éducatifs et les objets à manipuler (appelés "dons") qui deviendront les fondements de sa méthode. Mais la campagne de dénigrement menée avec succès contre cet "intrus" par Philipp Emanuel von Fellenberg le poussa à retourner en Allemagne en 1836. Il conçut son premier projet de "jardin d'enfants" en 1840 (Ecole enfantine).

<b>Friedrich Froebel</b><br>Détail de la planche illustrative jointe à la brochure <I>Ein Ganzes von Spiel- und Beschäftigungskästen für Kindheit und Jugend: Zur Pflege des Familienlebens durch Pflege des Kinderthums und des Beschäftigungstriebes der Jugend</I> ("Recueil de jeux et activités éducatives à l'usage des familles pour l'épanouissement de l'instinct ludique des enfants et du besoin d'action de la jeunesse"), vers 1835 (Bibliothèque nationale suisse).<BR/>La planche complète présente trente manipulations destinées à former progressivement l'habileté manuelle et la coordination des mouvements chez l'enfant.<BR/>
Détail de la planche illustrative jointe à la brochure Ein Ganzes von Spiel- und Beschäftigungskästen für Kindheit und Jugend: Zur Pflege des Familienlebens durch Pflege des Kinderthums und des Beschäftigungstriebes der Jugend ("Recueil de jeux et activités éducatives à l'usage des familles pour l'épanouissement de l'instinct ludique des enfants et du besoin d'action de la jeunesse"), vers 1835 (Bibliothèque nationale suisse).
(...)


Oeuvres
– V.W Lange, éd., Gesammelte pädagogische Schriften, 1862-1874 (réimpr. 1966)
Bibliographie
– L. Geppert, Friedrich Froebels Wirken für den Kanton Bern, 1976
– R. Kaysel, Pestalozzi - Fröbel - Montessori, 1996

Auteur(e): Hans-Ulrich Grunder / DVU