No 3

Bally, Charles

naissance 4.2.1865 à Genève, décès 10.4.1947 à Genève, prot., de Genève. Fils de Jean Gabriel (décès 1870), instituteur, et d'Henriette Ruffini, boutiquière en toilerie. ∞ 1) Valentine Leirens, 2) Irma Baptistine Doutre, internée en 1915, 3) Alice Bellicot. Lettres classiques à Genève (1883-1885), séjour à Berlin qui s'achève avec une thèse de doctorat (1886-1889). Précepteur de la famille royale de Grèce (1889-1893). Rentré à Genève, B. enseigna à l'école de commerce (1893) puis au collège (1900-1913), tout en étant privat-docent à l'université (1893-1913). De 1913 à 1939, il occupa la chaire de linguistique générale et comparaison des langues indo-européennes, après Ferdinand de Saussure dont il édita en 1916 le Cours de linguistique générale. Docteur honoris causa de la Sorbonne (1937). Outre ses travaux sur la subjectivité dans le français, B. prit position sur la crise du français et l'enseignement des langues.


Oeuvres
Traité de stylistique française, 1909
Le Langage et la Vie, 1913 (31952)
Linguistique générale et linguistique française, 1932 (21944)
Fonds d'archives
– Fonds Charles Bally, BPUG
Bibliographie
– G. Redard, «Bibliogr. chronologique des publ. de Charles Bally», in Cahiers Ferdinand de Saussure, 36, 1982, 25-41
– W. Hellmann, Charles Bally, 1988
– S. Durrer, Introd. à la linguistique de Charles Bally, 1998

Auteur(e): Sylvie Durrer