Maestrani

Famille originaire d'Aquila (aujourd'hui commune de Blenio), active aux XIXe et XXe s. dans la production et le commerce du chocolat. Giuseppe travailla en Lombardie, puis fut chocolatier à Lugano (1826-1829). Son fils Aquilino ( -> 1) ouvrit en 1852 à Lucerne une fabrique de chocolat qui fut déplacée à Saint-Gall en 1859. Ses trois fils, Ludovico, Roberto et Savino agrandirent l'établissement (1884) et créèrent une filiale à Bregenz (1887-1897). En 1905, la maison augmenta son capital avec des apports extérieurs afin d'affronter le marché américain. Après une nouvelle recapitalisation (1912-1913), la famille perdit le contrôle de l'entreprise qui changea sa raison sociale pour devenir Maestrani Schweizer Schokoladen AG. En 1923, le fiduciaire Jakob Guyer fut chargé par une banque créancière de remettre l'affaire sur pied et la dirigea avec succès jusqu'en 1961. Entre 1998 et 2001, la maison fusionna avec la fabrique de chocolat Munz de Flawil où le groupe déplaça progressivement toute sa production. Vers 2000, la société employait environ 180 collaborateurs et avait un chiffre d'affaires annuel d'environ 48 millions de francs. Anna M., belle-fille de Roberto, fut copropriétaire de la maison A. Maestrani & Co. active à Lugano de 1922 à 1927.


Bibliographie
– F. Bruni, I cioccolatieri dall'artigianato all'industria, 1946
Chocolat Maestrani, Centenaire, 1852-1952, 1952
Giornale del Popolo, 27.2.2001

Auteur(e): Marco Marcacci / DW