Magdalénien

Dernière culture des chasseurs de rennes du Paléolithique supérieur. Elle tire son nom de l'abri de la Madeleine (Dordogne). Caractérisé par des outils en bois de renne souvent décorés de figurations animales et, dans ses stades supérieurs, par des harpons, le Magdalénien suisse est daté de 16 000 à 12 000 av. J.-C. Les sites les plus importants sont ceux d'Hauterive-Champréveyres (NE), de Neuchâtel-Monruz et de la région de Schaffhouse (Kesslerloch, Schweizersbild).


Auteur(e): Jean-Marie Le Tensorer