Thonon, traité de

Après avoir été rétabli dans son duché (traités de Cateau-Cambrésis, 1559) et avoir obtenu la restitution d'une partie des terres conquises par Berne en 1536 (traité de Lausanne 1564), Emmanuel-Philibert de Savoie entreprit de récupérer ses possessions au Chablais oriental occupées, aussi en 1536, par le Valais (de Saint-Maurice à Evian), puis fixées, après négociation avec Berne qui avait envahi le Chablais occidental, aux territoires situés à l'est de la Dranse, jusqu'à Massongex. En février-mars 1569, le Valais et Emmanuel-Philibert tinrent une conférence à Thonon pour renouveler leur alliance de défense mutuelle et procéder à la restitution à la Savoie de ses territoires chablaisiens. Dans le traité conclu le 4 mars 1569, le Valais rendit les gouvernements d'Evian et de la vallée d'Aulps, mais garda l'ancien Chablais, soit la rive gauche du Rhône en aval de Massongex, jusqu'à Saint-Gingolph.


Sources imprimées
– B. Truffer et al., éd., Die Walliser Landrats-Abschiede seit dem Jahre 1500, 5, 1980, 112-148
Bibliographie
– A. Donnet, «L'occupation du Chablais oriental par les Valaisans (1536-1569)», in Vallesia, 15, 1960, 155-177

Auteur(e): Micheline Tripet