17/12/2007 | communication | PDF | imprimer

Lia Rumantscha

Fondée en 1919, la Lia Rumantscha (Ligue romanche) est l'organe faîtier des associations linguistiques et culturelles romanches en Suisse (Rhéto-romanche). Elle englobe d'une part trois sociétés régionales, l'Uniun dals Grischs (fondée en 1904), la Surselva Romontscha (SR) et l'Uniun Rumantscha Grischun Central (URGC); ces dernières sont nées en 2006, les deux branches (Surselva et Sutselva) de la Renania (1920) fusionnant, l'une avec la Romania (1896) dans la SR, l'autre avec l'Uniun Rumantscha da Surmeir (1921) dans l'URGC; d'autre part quatre sociétés suprarégionales: la Societad Retorumantscha (1885), la Cuminanza Rumantscha da Radio e Televisiun (1946), la Giuventetgna Rumantscha (1997) et l'Uniun per la Litteratura Rumantscha (Uniun da Scripturas et Scripturs Rumantschs de 1946 à 2004); enfin deux sociétés dont le rayonnement dépasse les frontières linguistiques: l'Uniun dals Rumantschs e da las Rumantschas en la Bassa (1991) et Quarta Lingua (1972). La Lia Rumantscha a son siège à Coire et dispose en outre de trois centres de compétence régionaux. Politiquement et confessionnellement neutre, elle soutient et coordonne les travaux des sociétés affiliées et veille au maintien et à la promotion du romanche dans tous les domaines de la vie publique et privée. Elle représente la langue et la culture rhéto-romanches à tous les niveaux de l'Etat et à l'étranger. Jusqu'en 1980, elle s'est principalement attachée à la sauvegarde du patrimoine culturel et linguistique, ainsi qu'à la préparation d'ouvrages de référence (grammaires, dictionnaires); ensuite, elle a développé une véritable politique d'encouragement, à travers des projets portant sur le statut de la langue, son usage et son étude scientifique. Le financement provient essentiellement de subventions fédérales et cantonales, ainsi que de la vente de livres et de supports sonores; à cela s'ajoutent, de plus en plus, les services (traduction, révision, expertise linguistique) et les dons.


Bibliographie
Rapport annual / Lia Rumantscha, 1920/1921-
– G. Lechmann, Rätoromanische Sprachbewegung, 2005

Auteur(e): Manfred Gross / PM