No 2

Monighetti, Ippolito

naissance 2.1.1819 à Moscou, décès 10.5.1878 à Saint-Pétersbourg, orth., de Biasca. Fils de Carlo Antonio, négociant émigré en Russie. ∞ Vera Gornostajeva Ivanovna. Ecole de dessin Stroganov à Moscou, études d'architecture à l'académie des beaux-arts de Saint-Pétersbourg (dès 1834). M. se rendit brièvement en Suisse, puis visita l'Italie (1842-1844), la Grèce et l'Orient et étudia les monuments d'architecture de ces pays. A son retour en Russie en 1847, son recueil de dessins réalisés lors de ces voyages lui valut le titre d'académicien. Nommé architecte en chef de la résidence impériale de Tsarskoïe Selo (auj. Pouchkine), M. construisit des serres, des hôtels particuliers et le bain turc (1852). Il effectua aussi quelques travaux dans le palais, en construisant notamment le grand escalier en marbre (1860). Professeur ordinaire dès 1858, le tsar Alexandre II le chargea d'aménager le domaine de Livadia près de Yalta (auj. Ukraine) où il bâtit une église de style byzantin (1859) et un palais (détruit en 1911). En 1864, il dessina les plans et dirigea la construction de l'église orthodoxe russe de Vevey. Il réalisa la décoration intérieure des yachts impériaux Dergiava et Livadija pour la marine russe (1869-1873) et les plans du Musée polytechnique de Moscou, de style russe (1876). L'éclectisme stylistique dont M. fit preuve dans ses nombreuses réalisations lui permit de jouer un rôle majeur dans la Russie des tsars Nicolas Ier et Alexandre II.


Bibliographie
– V. Listov Nikolajevitsch, Ippolit Monighetti, 1976
Architektenlex., 381

Auteur(e): Simona Martinoli / AMC