25/01/2005 | communication | PDF | imprimer
No 2

Fossati, Gaspare

L'édition imprimée de cet article comporte une image. Commandez le DHS chez notre éditeur.

naissance 7.10.1809 à Morcote,décès 5.9.1883 à Morcote, cath., de Morcote. Fils d'Ambrogio Marcellino, entrepreneur, et de Virginia Rippa. ∞ 1836 Giuseppina Rusca, fille de Francesco, architecte de Lugano. Etudes à Venise, puis à l'académie de Brera à Milan (1822-1827), où il gagna le grand concours d'architecture en 1827. F. effectua ensuite un séjour de formation à Rome (1827-1832), dont témoignent de nombreux dessins, trente-neuf lithographies de paysages et deux carnets de voyage. En 1833, il se rendit à Saint-Pétersbourg, où il fut nommé architecte de la cour (1836). En 1837, F. partit à Constantinople pour y construire la nouvelle ambassade russe. Pendant plus de vingt ans, la capitale ottomane fut son terrain d'action privilégié où il réalisa ses œuvres majeures, qui lui valurent une réputation internationale. F. adopta des styles différents selon les commanditaires: fidèle aux canons du classicisme pour les grands travaux publics, plus ouvert au romantisme et à l'éclectisme pour les édifices privés. En 1847, le sultan Abdulmacid Ier le chargea de restaurer Sainte-Sophie. Les travaux, terminés en 1849, furent décrits par F. dans un album de peintures publié à Londres en 1852. En 1858, au faîte de sa carrière, F. rentra à Morcote, où il construisit une maison au bord du lac, complètement transformée depuis, ainsi qu'une chapelle funéraire de style mauresque.


Fonds d'archives
– Esquisses et notes, ACit Lugano
– Fonds, ASTI
– Gabinetto dei disegni e delle stampe dell'Accademia di belle arti di Brera, Milan (dessins)
Bibliographie
Gaspare Fossati 1809-1883, cat. expo. Rancate, 1992 (avec bibliogr.)
– V. Pini, «Gaspare Fossati collezionista di arte Qajar», in Florilegium, 1995, 190-193
DBI, 490, 493-495
Architektenlex., 183
Die Hagia Sophia in Istanbul, cat. expo. Berne, 1999, 81-137, 139-148
– L. Pedrini Stanga, Attraverso l'Italia con carta e matita, 2003

Auteur(e): Lucia Pedrini Stanga / LT