Reverolle

Comm. VD, distr. de Morges, située sur une terrasse entre le Léman et le pied du Jura. 1177 Ruuilora. 8 feux en 1453, 185 hab. en 1803, 204 en 1850, 198 en 1900, 133 en 1950, 323 en 2000. Au Moyen Age, l'église de R. dépendait du Grand-Saint-Bernard et le village de la seigneurie de Colombier. Sous le régime bernois, il releva de la seigneurie de Vullierens et passa aux d'Allinges, aux Martines et aux Mestral-Arruffens (1793); il fut incorporé au bailliage de Morges (1539-1798). Mentionné comme paroisse en 1228, R. fut attribué à celle d'Apples à la Réforme. Ecole (1867), collège intercommunal avec Bussy-Chardonney, Clarmont et Vaux-sur-Morges (1961). Commune agricole et viticole (48% des emplois dans le primaire en 2005) dont plus des trois quarts de la population active travaillaient à l'extérieur en 2000.


Bibliographie
– L. Decollogny, Reverolles [sic] à travers les siècles, 1909

Auteur(e): Germain Hausmann