22/08/2005 | communication | PDF | imprimer

Denens

L'édition imprimée de cet article comporte une image. Commandez le DHS chez notre éditeur.

Comm. VD, distr. de Morges dès 1798, sur un plateau dominant Morges. 1005 Disnens. 20 feux en 1453, 122 hab. en 1764, 269 en 1850, 285 en 1860, 225 en 1900, 210 en 1950, 189 en 1960, 581 en 2000. Le village appartint aux terres de Vufflens-le-Château jusqu'en 1300; la seigneurie de D. passa ensuite entre plusieurs mains, dont les Compey, les Tavel et les von Büren. Le château, transformé à plusieurs reprises durant la période bernoise, a conservé d'importantes parties de l'ancienne forteresse. D. fit partie du bailliage bernois de Morges et était géré par l'assemblée des communiers. L'église, sous le vocable de saint Lazare, paroissiale en 1177, relevait du Grand-Saint-Bernard. A la Réforme, D. devint une annexe de la paroisse de Vufflens-le-Château. L'église actuelle date du XVe s. On y cultive la vigne depuis le XIe s. En 1940, la construction de la route cantonale reliant D. à Morges a contribué au développement du village. Dès les années 1970, deux zones de villas se sont développées à l'est et à l'ouest du village. D. est aujourd'hui une commune rurale (agriculture, viticulture et arboriculture) et résidentielle.


Auteur(e): François Béboux