Bremblens

Comm. VD, distr. de Morges dès 1798, située sur le plateau s'étendant entre la Venoge et la Morges. 1177 Bremblens. 107 hab. en 1764, 187 en 1850, 158 en 1870, 188 en 1900, 183 en 1950, 170 en 1970, 360 en 2000. L'abbaye du Lac de Joux y possédait une terre et des vignes en 1177. En 1246, l'évêque de Lausanne racheta B. au chapitre de Besançon. Durant le régime bernois, B. fit partie du bailliage de Morges. L'église date du XIIIe s.; son clocher fut reconstruit en 1809. Paroissiale en 1228, elle ne l'était déjà plus en 1285. En 1453, elle était filiale de Saint-Germain (Bussigny-près-Lausanne) et de Lonay. Dès la Réforme, elle dépendit de Lonay. L'explosion démographique de l'ouest lausannois n'a pas bouleversé le visage de B., demeuré un village agricole et viticole. Au début des années 1970, son Conseil général s'est opposé à la création d'une zone d'immeubles locatifs, lui préférant une zone-villas.


Bibliographie
– Ch. Bally et al., 700 times, 1991

Auteur(e): François Béboux