• <b>Hermann Siegfried</b><br>Photographie réalisée vers 1875 par  Icilio Calzolari   à Milan (ETH-Bibliothek Zürich, Bildarchiv).

No 3

Siegfried, Hermann

naissance 14.2.1819 à Zofingue, décès 5.12.1879 à Berne, prot., de Zofingue. Fils de Carl Friedrich, tanneur, et d'Anna Dorothea Allgäuer. ∞ Susanne Dorothea Senn, fille de Karl Ludwig, fabricant de soie à Zofingue. Séminaire pédagogique de Karlsruhe, études de sciences naturelles et de mathématiques à Genève. Dès 1844, S. travailla au Bureau topographique fédéral fondé par Guillaume-Henri Dufour et, après la guerre du Sonderbund, dirigea les travaux de fortification de Saint-Maurice. Pour le compte de Dufour, il dirigea dès 1851 les relevés topographiques au Tessin, dans les Grisons et en Valais. Officier instructeur et colonel d'état-major, S. prit la tête du bureau d'état-major fédéral en 1866 après le départ de Dufour. Dans cette fonction, il fut responsable du relevé de l'Atlas topographique de la Suisse (1870-1926, 604 feuilles) et en fut l'éditeur dès 1868. L'Atlas, aussi appelé carte Siegfried, posa de nouveaux jalons en cartographie. Durant son activité furent mis en œuvre de nouvelles mensurations de base, à l'origine d'une nouvelle triangulation de l'ensemble du pays, la participation au nivellement de précision au plan international et l'établissement du repère de la Pierre du Niton à Genève comme horizon de référence pour les altitudes. Chef du corps d'état-major général qui venait d'être créé (1875) et commandant de l'école d'état-major général, S. s'occupa de la réoganisation de l'armée sur la base des enseignements tirés de la guerre franco-allemande de 1870-1871, ainsi que dans le domaine des fortifications. Il enseigna la balistique dès 1855 à l'EPF de Zurich et obtint la reconnaissance des milieux spécialisés pour ses contributions scientifiques en la matière. Membre de la Commission géodésique suisse (dès 1873), membre du jury de l'Exposition universelle de Paris (1878).

<b>Hermann Siegfried</b><br>Photographie réalisée vers 1875 par  Icilio Calzolari   à Milan (ETH-Bibliothek Zürich, Bildarchiv).<BR/>
Photographie réalisée vers 1875 par Icilio Calzolari à Milan (ETH-Bibliothek Zürich, Bildarchiv).
(...)


Bibliographie
BLAG, 715
Livre du Recteur, 5, 569
L'Etat-major, 8, 335

Auteur(e): Urban Schertenleib / OME