16/05/2012 | communication | PDF | imprimer

Riex

Ancienne comm. VD, distr. de Lavaux-Oron, formant depuis 2011 la comm. de Bourg-en-Lavaux avec Cully, Epesses, Grandvaux et Villette (Lavaux). R. comprend le village compact de R. dans le vignoble de Lavaux et la tour de Gourze. 1184 Ruez. 21 feux en 1550, 294 hab. en 1764, 351 en 1798, 368 en 1850, 349 en 1900, 291 en 1950, 300 en 2000. Vestiges d'établissement romain, tombes en dalles du Moyen Age, restes de fortifications (milieu du XVe s.). Au milieu du XIIe s., R. était propriété, avec Cully, de l'archevêque de Besançon, puis, vers 1246, de l'évêque de Lausanne jusqu'à la conquête bernoise (1536). Intégré au bailliage de Lausanne sous l'Ancien Régime (1536-1798), R. constituait l'un des quarts de la grande paroisse (ou comm. générale) de Villette et était administré par l'assemblée générale des bourgeois, un gouverneur et un Conseil cité dès 1563. Partie du district de Lavaux (1798-2006), R. fut érigé en commune en 1824 (Conseil général et municipalité de neuf membres) après la scission de la grande paroisse de Villette. Au spirituel, R. releva de Villette puis de Cully dès 1766. La chapelle Saint-Théodule est mentionnée en 1430 (portail de 1593). Lignes ferroviaires du Simplon (1861) et de Berne (1862), autoroute A9 (1974). La viticulture et l'agriculture (élevage) offraient encore 59% des emplois en 2005.


Bibliographie
– L.-D. Perret, La bourgeoisie d'Aran et Chatagny, 2003

Auteur(e): Emmanuel Abetel