No 1

Testaferrata, Fabrizio Sceberras

naissance 1.4.1757 à La Vallette, décès 3.8.1843 à Sinigaglia (auj. Senigallia, Marches). Issu d'une riche famille noble de Malte. Collège Clémentin de Rome. Gouverneur (dès 1786), délégué apostolique, archevêque titulaire de Beyrouth (1802-1843). Après la reprise des relations diplomatiques entre la Suisse et le Saint-Siège, T. fut le premier nonce apostolique de Lucerne (1803) reconnu par tous les cantons (y compris protestants et mixtes). Rival d'Ignaz Heinrich von Wessenberg, il encouragea la suppression du diocèse de Constance, défendant ainsi les intérêts de sa partie suisse, qui fut provisoirement soumise à un administrateur apostolique (1815). T. soutint fermement les couvents, qu'il considérait comme des bastions de la foi catholique. Nommé cardinal en 1816, il s'établit à Sinigaglia.


Bibliographie
HS, I/1, 55
– J. Wicki, «Die Nuntiatur des Fabrizio Sceberras Testaferrata in der Schweiz 1803-1816», in Gfr., 138, 1985, 145-172
– F.X. Bischof, Das Ende des Bistums Konstanz, 1989
– F.X. Bischof, «Der Konstanzer Generalvikar Ignaz Heinrich Freiherr von Wessenberg im Spiegel der Berichte des Luzerner Nuntius Fabrizio Sceberras Testaferrata (1803-1816)», in Zeitschrift für Kirchengeschichte, 101, 1990, 197-224

Auteur(e): Urban Fink / CAP