27/08/2010 | communication | PDF | imprimer
No 1

Reynier, Jean Louis Ebénezer

naissance 14.1.1771 à Lausanne,décès 27.2.1814 à Paris, sépulture Panthéon à Paris, prot., de Lausanne. Fils de Jacques François, médecin, et de Caroline Chapuis. Frère de Louis ( -> 2). ∞ Marie Rolland de Chambeaudouin, fille du préfet de l'Eure. Etudiant à Paris à l'Ecole des ponts et chaussées dès 1790, volontaire en 1792, R. servit à Jemmapes, puis en Hollande. Général de brigade en 1795, chef d'état-major du général Moreau en 1796, il fut envoyé en 1798 en Egypte, alors qu'il allait accepter le poste de ministre de la Guerre de la République helvétique. Le général de division s'y distingua, mais se brouilla avec le général Menou et fut renvoyé en France sans commandement en 1801. Son ouvrage sur l'Egypte (1802), critiquant Menou, et un duel lui valurent l'exil dans la Nièvre. R. reprit du service en Italie en 1803 et remplaça Masséna à la tête de l'armée française à Naples (1807). Ministre de la Guerre du royaume de Naples, il fut appelé à la Grande Armée en 1809, servit en Autriche en 1809, au Portugal et en Espagne en 1810-1811, en Russie en 1812, en Saxe en 1813. Fait prisonnier à Leipzig en 1813, il ne rentra en France qu'en février 1814. Comte de l'Empire, décoré de divers ordres. Son nom est inscrit sur l'Arc de Triomphe.


Bibliographie
– A.-J. Tornare, Les Vaudois de Napoléon, 2003, 219-225
– A.-J. Tornare, Du Major Davel au Général Guisan, 2010, 135-143

Auteur(e): Alain-Jacques Czouz-Tornare