No 3

Repond, Jules Maxime

naissance 11.6.1853 à Fribourg, décès 11.6.1933 à Rome, cath., de Villarvolard. Fils d'Elie Jean Joseph, député et président de la Caisse d'amortissement, et d'Augustine Sprenger. Frère de Paul ( -> 5). ∞ Mathilde de Flotow. Professeur à l'école de droit de Fribourg. Député libéral conservateur au Grand Conseil fribourgeois (1882-1886). Ecrivain, rédacteur du Bien public, correspondant de divers journaux, dont la Gazette de Lausanne. Colonel brigadier (1902). Commandant de la garde pontificale à Rome (1910-1921), R. rétablit la discipline et réforma le costume des gardes en reprenant celui de la Renaissance. R. acquit en 1905 le château de Chenaleyres, sur le territoire de l'ancienne commune d'Autafond (commune de Belfaux). Commandeur des ordres de Saint-Grégoire et de Pie IX.


Bibliographie
La Patrie suisse, no 449, 1910, 295-296
– A. Clavien, Hist. de la Gazette de Lausanne, 1997

Auteur(e): Dimitry Queloz