No 1

Pesmes, François-Louis de (de Saint-Saphorin)

naissance février 1668 au château de Saint-Saphorin-sur-Morges, décès 16.7.1737 au château de Saint-Saphorin, prot., de Genève. Fils d'Isaac, coseigneur de Saint-Saphorin, et d'Elisabeth Rolaz. ∞ Esther Darbonnier, fille de Louis-Frédéric, seigneur de Dizy. Beau-frère de Jacques François de Goumoëns. P. servit dans l'infanterie hollandaise (1685-1688) et dès 1692 dans la flotte impériale du Danube en Hongrie; vice-amiral (1695), commandant lors de la bataille de Zenta (auj. Senta en Serbie), victoire du prince Eugène sur les Turcs (1697). Colonel d'infanterie (1702), major-général (1705). Pendant la guerre de Succession d'Espagne, il eut une double fonction diplomatique, mais sans mandat officiel, d'agent impérial en Suisse (aux côtés de l'envoyé autrichien Franz Ehrenreich von Trauttmansdorff) et d'envoyé des cantons protestants à la cour de Vienne; il était chargé de gagner les Confédérés à la cause des alliés. En 1707-1708, il contribua à faire passer la principauté de Neuchâtel aux mains du roi de Prusse, dans l'intérêt des Bernois. En 1712, il conclut au nom de Berne une alliance défensive et une capitulation militaire avec les Provinces-Unies. Il représenta les cantons protestants aux négociations du traité d'Utrecht (1713), puis à celles de la paix de Baden (1714), officiellement comme envoyé du Hanovre. Il servit le roi d'Angleterre Georges Ier en tant que lieutenant-général (1715), puis comme résident à la cour de Vienne (1717-1727), où il raviva son amitié avec le prince Eugène et favorisa en 1718 la conclusion de la Quadruple Alliance (Angleterre, France, Autriche, Provinces-Unies) contre l'Espagne. De Saint-Saphorin, où il se retira, il entretint une vaste correspondance dans laquelle il continua de prôner l'alliance entre Londres et Vienne contre l'hégémonie des Bourbons et l'universalisme catholique.


Fonds d'archives
– AFam de Mestral, ACV
Bibliographie
– A. Lätt, «Zwei schweizerische Diplomaten im Dienste Grossbritanniens», in BZGA, 21, 1923, 127-157
– S. Stelling-Michaud, Saint-Saphorin et la politique de la Suisse pendant la guerre de Succession d'Espagne (1700-1710), 1934
– T. Gehling, Ein europäischer Diplomat am Kaiserhof zu Wien, 1964

Auteur(e): Rolf Stücheli / PM