No 7

Mont, Joseph Laurent de

Consultez cet article sur le nouveau site web du DHS (version bȇta)

naissance 28.9.1747 à Sartrouville (Ile-de-France), décès 8.5.1826 à Paris, sépulture cimetière du Père-Lachaise, cath., de Vella. Fils de Joseph Marie, officier, et de Marie Elisabeth Imhof. Ecoles conventuelles de Pfäfers et Disentis. Au service de France, soldat (1764), sous-lieutenant dans le régiment Waldner von Freundstein (1768), puis aide-major dans le régiment Vigier (1782). Après 1792, carrière dans l'armée révolutionnaire. M. participa à l'invasion des Grisons en tant que général de brigade de l'armée d'Helvétie (1799). Général de division (1805), sénateur (1806), comte d'Empire (1808). Il s'opposa de plus en plus à Napoléon. Nommé pair de France par Louis XVIII en 1814, il siégea comme député à la Chambre jusqu'en 1826. Le nom de M. est gravé sur l'Arc de Triomphe. M. est de plus le héros du roman de Maurus Carnot General Demont (1906), ainsi que du drame du même nom de Toni Halter (1963).


Bibliographie
– G. Six, Dict. biogr. des généraux et amiraux français de la Révolution et de l'Empire, 1, 1934, 327-328
– T. Halter, «Joseph Laurent Demont», in Bedeutende Bündner, 1, 1970, 283-285
– J. Hubert-Brierre De la bure à l'argent. Hist. des Grisons, gardes suisses et suisses de porte, 1999, 455-465

Auteur(e): Ursus Brunold / DVU