02/09/2004 | communication | PDF | imprimer

Epalinges

Comm. VD, distr. de Lausanne dès 1798, enclavée dans celle de Lausanne, composée d'E.-Village, des Croisettes, de la Croix-Blanche, et de plusieurs hameaux. 1182 de Spanengis. 13 feux en 1550, 219 hab. en 1709, 361 en 1764, 508 en 1798, 759 en 1850, 717 en 1900, 863 en 1950, 3844 en 1970, 7516 en 2000. Au Moyen Age, E. formait avec Sugnens une prébende du chapitre de Lausanne. Dès 1384, E. fit partie du ressort de Lausanne et, au militaire, de la bannière de Bourg. En 1536, Berne devint seigneur d'E. Mention d'une organisation communale en 1454 et du gouverneur en 1563. Construction du temple en 1662 et création de la paroisse des Croisettes. E. eut longtemps deux centres: le Village (maison de commune citée dès 1709 et collège) et la Croix-Blanche (temple et collège). Puis la Croix-Blanche est devenue le cœur d'E., avec la construction de la grande salle (1970) et l'installation de la maison de commune dans l'ancienne auberge (1975). La route Lausanne-Berne, citée dès le XIIIe s. et très fréquentée dès le XVIIe , traverse E. qui en tirait ses revenus et en assurait l'entretien. En 1673, un moulin et une scierie étaient en activité au bord du Flon. La tuilerie-briqueterie Lädermann fut exploitée de 1675 à 1875. Depuis 1902, E. est rattachée au réseau des tramways lausannois. Deux établissements hospitaliers, les premiers à combattre la tuberculose en plaine, ouvrirent en 1916. En 1943, E. envisagea la fusion avec la commune de Lausanne, projet abandonné en 1947. Dès les élections communales de 1973, entrée en lice des partis politiques (socialistes, radicaux, libéraux). Commune agricole jusqu'en 1950, E. s'affirme aujourd'hui résidentielle avec des quartiers de locatifs et des zones de villas.


Bibliographie
– D. Cabanis-Anex, Epalinges au Moyen Age, 1984
– J. Schnetzler, La commune d'Epalinges de l'indépendance vaudoise à 1950, 1987
– R. Matzinger, Epalinges sous l'Ancien Régime, 1989
– F. Michon, L'urbanisation d'Epalinges (1950-2000), 2003

Auteur(e): François Béboux