No 4

Meuron, Charles-Daniel de

naissance 6.5.1738 à Saint-Sulpice (NE), décès 4.4.1806 à Neuchâtel, prot., de Saint-Sulpice. Fils de Théodore, chamoiseur, marchand et capitaine de milice, et d'Elisabeth Dubois de Dunilac. Frère de Pierre-Frédéric ( -> 13). Comte (1763). ∞ 1762 Anne-Marie Filhon de Morveaux, fille de Jean. Apprentissage de commerce à La Brévine, Liestal et Strasbourg (1752). Au service de France dans le régiment Hallwyl (1755-1763), puis aux Gardes suisses (1765-1781, capitaine en 1768, colonel en 1778), M. lève en 1781 un régiment au service de la Compagnie hollandaise des Indes orientales qui porte son nom. Il s'installe dès 1783 avec ses troupes au cap de Bonne-Espérance, d'où il expédie ce qui formera la base de ses collections d'histoire naturelle. Après avoir confié le commandement du régiment à son frère Pierre-Frédéric, il revient en Europe (1786) et partage son temps entre la Hollande, Berlin, Paris, Neuchâtel et Saint-Sulpice, où il installe son cabinet de curiosités, qui sera à l'origine des collections d'histoire naturelle, d'ethnographie et d'histoire de la ville de Neuchâtel. Ayant mis son régiment au service d'Angleterre en 1795, M. accepte d'en reprendre le commandement avec le grade de major-général. La même année, il fait don de son cabinet de curiosités à la ville de Neuchâtel avant de prendre la route des Indes, d'où il continuera à approvisionner les collections neuchâteloises jusqu'en 1797. Il s'établit définitivement à Neuchâtel en 1800. Croix du Mérite militaire (1773), chambellan du roi de Prusse (1789), ordre prussien de l'Aigle rouge (1800). Lieutenant-général de l'armée anglaise (1802). Franc-maçon.


Fonds d'archives
– Fonds, BPUN
Bibliographie
Biogr.NE, 1, 180-185
– R. Kaehr, Le mûrier et l'épée, 2000

Auteur(e): Cyrille Gigandet