Grandevent

Comm. VD, distr. de Grandson dès 1798, située sur les premières pentes du Jura, à 5 km de Grandson et dont le territoire, avec le hameau de Vers-chez-Grison et l'estivage du Grand-Brelingard, est situé entre ceux de Mauborget et Bullet. XVIe s. Grandevens. 99 hab. en 1803, 152 en 1850, 113 en 1900, 73 en 1950, 144 en 2000. G. est également connu sous le nom de Vers-chez-Giroud, du nom d'une famille bourgeoise. Le village a été constitué en communauté distincte en 1730 lors du démembrement de la métralie de Fiez. Il fait partie de la paroisse de L'Arnon. Composé uniquement de maisons d'habitation et vivant des seules activités agricoles, G., depuis les années 1970, connaît un certain développement démographique, grâce aux améliorations et corrections routières avec le littoral. Même si se pose le problème des dessertes, plusieurs maisons individuelles, habitées par des personnes travaillant à Grandson ou Yverdon (plus de quatre cinquièmes de navetteurs en 2000), ont été construites au fil des années.


Auteur(e): Philippe Heubi