No 1

Hausamann, Hans

naissance 6.3.1897 à Appenzell, décès 17.12.1974 à Orselina, prot., de Bâle et Unterstammheim. Fils d'Ernst Gottfried, photographe. ∞ 1923 Erika Neuhauser, fille d'Emil, fabricant de textiles. Ecoles à Heiden et Lausanne. Photographe, fondateur en 1925 du commerce de matériel photographique Hausamann & Co. AG, entreprise comprenant des magasins spécialisés et des laboratoires à Saint-Gall et Zurich, ainsi que la première maison par correspondance de Suisse dans ce secteur. Dans les années 1930, H. créa un service de presse destiné à combattre l'antimilitarisme et le défaitisme, à régénérer la nation, à l'unir et à renforcer ses capacités de résistance. Il dirigea dès 1932 un office produisant des films d'instruction pour l'armée. Chef du service de presse de la Société suisse des officiers jusqu'en 1936, il conduisit en 1935, avec succès, la campagne de votation sur l'organisation militaire (prolongation de la durée du service). Sur proposition de Hans Oprecht, il devint en 1938 le conseiller du PS pour la défense nationale. En 1935, il mit son service de presse à la disposition du renseignement militaire, sans que les deux domaines soient séparés. Le "Bureau Ha" qu'il créa à Teufen (AR) fut déplacé en 1940 aux environs de Lucerne et associé pendant la guerre au Service de renseignements de l'armée comme organe autonome. Inspirateur de la propagande dirigée contre le conseiller fédéral Marcel Pilet-Golaz entre 1940 et 1943, H. fit partie du noyau de la Ligue des officiers dès juillet 1940 et fut un des fondateurs de l'Action de résistance nationale, son relais dans la société civile, en septembre 1940, ainsi que de la Communauté confédérale (Eidgenössische Gemeinschaft), en janvier 1941. Il fut conférencier à la section Armée et Foyer. En automne 1945, il pallia (en payant de sa personne) le manque d'un officier fédéral de liaison auprès des troupes françaises dans le Vorarlberg. Le Bureau Ha une fois dissous (1946), il reprit la direction de son entreprise et donna des cours d'histoire militaire sur la Deuxième Guerre mondiale à la haute école de Saint-Gall. En 1954, il lança le concours hippique international de Saint-Gall, qu'il dirigea jusqu'en 1965. Membre de la loge Alpina. Docteur honoris causa de la haute école de Saint-Gall (1973).


Fonds d'archives
– Fonds, AFS
– AfZ
Bibliographie
– G. Schürch et al., Hans Hausamann, 1897-1974, 1984
– E. Bucher, Zwischen Bundesrat und General, 21993
– C. Hauser, «Aux origines du "Büro Ha"», in RSH, 44, 1994, 144-165

Auteur(e): Thomas Fuchs / CYG