Poliez-le-Grand

Ancienne commune VD, district du Gros-de-Vaud, ayant fusionné en 2011 avec Naz, Dommartin et Sugnens pour former la commune de Montilliez. Sur la rive droite du Talent. 1160-1179 Poleto, 1225 Pollie lo Grant. 20 feux en 1453, 49 en 1764, 382 hab. en 1803, 470 en 1850, 349 en 1900, 329 en 1950, 528 en 2000.

Plusieurs seigneurs, parmi lesquels les nobles de Goumoëns et de Vulliens, ainsi que le prieuré de Lutry et l'abbaye de Montheron détinrent des terres et des droits à P. pendant le Moyen Age. Après 1475, le village passa sous la domination de Berne et Fribourg, dans le bailliage commun d'Orbe-Echallens (1481-1798). Pendant l'Ancien Régime, les deux cantons y exercèrent la juridiction alors que le fief dépendait de la ville de Lausanne et la dîme de Berne. Le village était administré par deux gouverneurs et un Conseil des Douze. P. fut par la suite rattaché au district d'Echallens (1798-2006). Au spirituel, la paroisse de P., attestée en 1141, dépendait de l'abbaye de Montbenoît (diocèse de Besançon). Le village se prononça en 1619 par le "plus" en faveur de la Réforme, mais une minorité catholique conserva sa liberté de religion. L'église, dédiée à la Vierge, fut restaurée en 1711; la cure fut reconstruite en 1699. Traditionnellement agricole, la commune comptait quatorze établissements en 2000 (cultures, élevage); le secteur primaire offrait près de 20% des emplois en 2005. P. a connu un développement résidentiel dû à un fort accroissement démographique dans les années 1980; plus des trois quarts de la population sont des navetteurs travaillant principalement dans l'agglomération lausannoise (2000). Société de laiterie (1923-2004). Entreprises de construction, démolition et transport.


Bibliographie
– E. Dupraz, Introd. de la Réforme par le "Plus" dans le bailliage d'Orbe-Echallens, 1916
– M. Fontannaz, Les cures vaudoises, 1987, 73-75
– D. Décosterd, Région du Gros-de-Vaud: programme de développement, 3 vol., 1990

Auteur(e): Marianne Stubenvoll