06/01/2011 | communication | PDF | imprimer | 

Penthéréaz

Comm. VD, distr. du Gros-de-Vaud, comprenant le village de P. et trois hameaux. 1141 Panterea. 14 feux en 1416, 12 en 1453, 275 hab. en 1798, 369 en 1850, 279 en 1900, 262 en 1950, 212 en 1980, 342 en 2000. P. fit partie de la seigneurie d'Echallens durant le Moyen Age; en 1484, le village fut intégré au bailliage commun d'Orbe-Echallens, puis fit partie du district d'Echallens de 1798 à 2006. Sous l'Ancien Régime, P. était administré par l'assemblée générale; la commune eut ensuite un Conseil général. L'église dédiée à saint Etienne, mentionnée en 1141, relevait pour le droit de présentation de l'abbaye de Montbenoît en Bourgogne, dans le diocèse de Besançon; filiale de Goumoens-la-Ville, elle devint paroissiale avant 1228. Depuis la Réforme (votée en 1619), P. est annexe de Goumoens-la-Ville. Les catholiques furent tolérés grâce à une intervention de la Diète, mais durent quitter la commune en 1675. Le village a gardé son caractère agricole (62% des emplois dans le secteur primaire en 2005) avec spécialisation récente de cultures maraîchères (endives). L'autoroute A1 (1981) avec sortie à Chavornay a favorisé une reprise démographique. En 2008, P. s'est retiré d'un projet de fusion de communes (lancé en 2006) avec Goumoens-la-Ville, Goumoens-le-Jux et Eclagnens.


Auteur(e): Paola Crivelli