Paleari [Pagliaro, Paliari]

Famille noble, originaire de Milan (XIe s.), établie à Morcote où elle est citée pour la première fois entre le milieu du XIIIe  et le début du XIVe s. Elle compta des jurisconsultes, des ecclésiastiques, des soldats, des architectes et des ingénieurs militaires qui travaillèrent au Tessin, en Italie et en Espagne. Les P. furent l'une des familles du bourg qui survécut à la peste de 1432. Ils occupèrent les charges de podestat et de châtelain de Morcote pour le compte des ducs de Milan (Martino en 1469-1481 et Lorenzo en 1479). Bernardino (décès1542) et Prospero (décès av. 1620) furent archiprêtres de Côme. Le maître maçon Antonio "da Morcò" (décès1591), collaborateur d'Andrea Palladio, travailla dans la basilique Saint-Georges-Majeur à Venise (1568-1589). Martino, cité ci-dessus (décès apr. 1498), châtelain, et son fils Giovan Francesco ( -> 4), sont les ancêtres des ingénieurs militaires qui portèrent le surnom de Fratino (devenu ensuite un patronyme). Ceux-ci furent célèbres en Espagne au XVIe s.: Giovan Giacomo ( -> 5), Bernardino ( -> 1) et Giorgio ( -> 3), ainsi que le fils et le petit-fils de ce dernier, Francesco ( -> 2) et Pietro ( -> 6). L'agronome Vespasiano P. Fratino (1846-1907) introduisit la culture du merlot au Tessin (1891). La branche des P.-Fratino s'éteignit en 1974.


Fonds d'archives
– APriv Paleari Fratino, Morcote
Bibliographie
– M. Viganò, "El fratin mi ynginiero", 2004 (avec bibliogr.)

Auteur(e): Marino Viganò / DW