Paganini

Famille originaire de Côme, attestée à Bellinzone depuis le XIVe s. Elle donna de nombreux notaires et ecclésiastiques. Parmi les premiers, Giovanni exerça son activité de 1367 à 1387 au moins. Cette tradition notariale se maintint sous la domination suisse: Martino, chancelier du bailliage, fit partie de la délégation que Bellinzone envoya en 1526 auprès des cantons souverains pour discuter de l'entretien du Castel Grande. Filippo (1725-1783), docteur en théologie, chanoine et vice-archiprêtre de Bellinzone, fut aussi doyen (vicaire forain). Giacomo (1772-1837) créa en 1798 la première imprimerie de Bellinzone, alors que Fulgenzio (1801-1862) installa une filature de soie dans le quartier de Pratocarasso. La famille s'éteignit en ligne masculine en 1918; l'année suivante, Flora, née Rè, légua ses biens pour la création d'une institution charitable destinée aux invalides âgés de Bellinzone (auj. maison pour personnes âgées Paganini Rè, dirigée par la congrégation des sœurs des pauvres).


Bibliographie
– A. Lienhard-Riva, Armoriale ticinese, 1945

Auteur(e): Annamaria Valenti / DW