Gaggini [Gagini]

Famille de sculpteurs, architectes et marbriers, originaires de Bissone et Campione d'Italia. Egalement connus sous le nom de Gagini, ils exercent leur activité du XVe au XIXe s., en Italie surtout. La famille, qui offre l'un des meilleurs exemples de migration artistique tessinoise, joua un rôle important dans la diffusion des formes de la Renaissance dans diverses régions italiennes (Gênes, Sicile, Calabre) et européennes (Espagne, nord de la France). Le fondateur de la branche de Bissone, Beltrame (décès av. 1476), eut pour descendants Giovanni (cité dès 1448, décès1517), auteur à Gênes de quelques portails de palais et de la chapelle Fieschi dans l'église Saint-Laurent, Antonio (décès1536) et Pace (mentionné en 1493-1521), qui travailla à la chartreuse de Pavie et à Gênes, où il réalisa des œuvres exportées par la suite en France et en Espagne. Le représentant le plus important de la branche de Bissone fut Domenico ( -> 1), qui créa en Sicile un atelier qui passa ensuite à son fils Antonello (1478-1536), sculpteur de valeur, auteur entre autres de la tribune en marbre de la cathédrale de Palerme. Le sculpteur Giacomo (1672-1736) travailla à Gênes et sur les deux rivieras ligures. Giacomo Maria (1749-1812), architecte, fut directeur de l'école d'architecture de l'Accademia ligustica à Gênes (1779-1797). Giovanni, fils d'Andrea, sculpteur et marbrier attesté à Gênes entre 1460 et 1491, appartient en revanche à la branche de Campione.


Bibliographie
– L. Cervetto, I Gaggini da Bissone, 1903
– H.-W. Kruft, Domenico Gagini und seine Werkstatt, 1972
DBAS, 374-375
DBI, 51, 226-247

Auteur(e): La rédaction / DW