Carlone [Carloni]

Ancienne famille de Rovio -- reçue dans la communauté entre 1519 et 1547 -- et de Scaria dans le val d'Intelvi (I). Les deux branches, toujours existantes, probablement issues d'un tronc commun, sont mentionnées dans ces localités dès le XVe s. De nombreux artistes sont issus de cette famille (architectes, stucateurs, sculpteurs, peintres); ils acquirent une grande renommée aux XVe-XIXe s., en Suisse et à l'étranger. Les deux branches choisirent des destinations différentes. Les C. de Rovio travaillèrent surtout en Italie: très connus à Gênes, ils y réalisèrent églises et palais dès le XVe s. Peintres, architectes, sculpteurs, décorateurs, ils dominèrent les XVIe et XVIIe s. et reçurent le surnom de "Gênois". Ils travaillèrent également à Milan, à Savone, à Rome, au Piémont, en Savoie et en Espagne. Dans leur patrie, ils collaborèrent aussi à plusieurs œuvres remarquables (travaux à Saint-Laurent et à Sainte-Marthe à Lugano, à Saint-Vigile à Gandria, à l'oratoire de la Madonne et à l'église Saint-Vital et Sainte-Agathe à Rovio). Tout en étant présents en Italie, les C. de Scaria produisirent leurs œuvres les plus importantes au nord des Alpes: en Suisse (par exemple à l'abbaye d'Einsiedeln, à Castel San Pietro), en Allemagne, en Hongrie, et surtout en Autriche, en Bohême (XVIe-XVIIIe s.) et en Russie (XIXe s.).


Bibliographie
– M. Bartoletti, L. Damiani Cabrini, I Carlone di Rovio, 1997
– S. A. Colombo, S. Coppa, I Carloni di Scaria, 1997

Auteur(e): Daniela Pauli Falconi / PS