Amadio

Consultez cet article sur le nouveau site web du DHS (version bȇta)

Famille de notaires et d'officiers de Lugano attestée depuis la fin du XIVe s. (appelée aussi Amedei, Amadei, de Amada); elle descend probablement de la famille Ferrari. En 1305, Egidio, notaire de Lugano, était président du tribunal de Taverna, près de Ponto Valentino; il était aussi "vicaire" du val Blenio, c'est-à-dire lieutenant du "recteur" Guido Orelli. Son fils Adam apparaît en tant que notaire en Léventine de 1315 à 1327. Pietro De Amada, notaire de Lugano, rédigea en 1333 le traité d'alliance entre Matteo Orelli, recteur du val Blenio, et Franchino Rusca et la ville de Côme. Giovan Battista fut délégué en 1656 par les Luganais pour représenter la commune auprès du bailli lors d'une demande de révision des statuts. Luigi (1794-1882), fils de Giuseppe, stucateur en Pologne, fut chanoine de la collégiale de Saint-Laurent à Lugano et doyen rural; en 1833, avec le chanoine Giovanni Maria Bossi, il fut envoyé à Rome par le gouvernement cantonal pour traiter avec le Saint-Siège de la question diocésaine.


Bibliographie
– Schaefer, Sottocenere
– Meyer, Blenio.

Auteur(e): La rédaction / HM