Oberwil bei Büren

Commune BE, district de Büren, arrondissement administratif du Seeland. Village situé sur le plateau occidental du Bucheggberg. 1236 Oberwile. 289 hab. en 1764, 702 en 1850, 631 en 1900, 680 en 1950, 766 en 2000. Vestiges du Néolithique, du Bronze et de l'époque romaine. O. faisait partie de la seigneurie de Strassberg et passa avec celle-ci à Berne en 1388, qui l'attribua en 1393 au nouveau bailliage de Büren. L'ancienne église Saint-Maurice, mentionnée pour la première fois en 1275, fut bâtie sur une église primitive en bois des VIIe/VIIIe s. et sur un premier édifice maçonné des IXe/Xe s. Quatre autres édifices se succédèrent jusqu'à la construction du nouveau chœur en 1506-1507. La dernière transformation date du XVIIe s. L'église était le centre spirituel de la région, y compris de Büren, filiale d'O. au XIVe s. encore. Après la Réforme (1528), les localités soleuroises protestantes de Schnottwil, Biezwil, Lüterswil, Gossliwil et Bibern restèrent dans la paroisse d'O. La commune, restée agricole et artisanale, n'offrait que peu d'emplois; en 2000, les deux tiers de la population active d'O. étaient des pendulaires vers Berne et Zurich.


Bibliographie
– P. Eggenberger et al., Oberwil bei Büren an der Aare, 1985
– P. Bannwart, Bauinventar der Gemeinde Oberwil bei Büren, 2000

Auteur(e): Anne-Marie Dubler / EVU