18/12/2002 | communication | PDF | imprimer

Boussens

Comm. VD, distr. de Cossonay dès 1803, dans le Gros-de-Vaud, se composant du village de B. et des hameaux de Chevrine et de la Grange aux Aguet. 1177 Bussens. 4 feux en 1474, 14 en 1661, 118 hab. en 1764, 158 en 1850, 185 en 1870, 147 en 1900, 167 en 1950, 137 en 1960, 331 en 1990, 743 en 2000. Au Moyen Age, le fief de B. relevait de la seigneurie de Cossonay et la Grange aux Aguet de l'abbaye de Montheron. En 1581, la seigneurie de B. passa à la famille de Saussure qui la posséda jusqu'en 1798 et fit construire un château dans la seconde moitié du XVIIe s, toujours en mains privées. B. fit partie du bailliage bernois de Morges dès 1536, du district d'Echallens de 1798 à 1803. En 1757, la commune se dota d'une école dans laquelle se trouvait une salle réservée au culte. Bâtiment communal inauguré en 1985. L'église de B., paroissiale en 1228, ne l'était plus en 1285 et relevait probablement de Sullens. A la Réforme, B. fut rattaché à la paroisse de Cheseaux, en 1837 à celle de Penthaz, en 1852 à celle de Vufflens-la-Ville. L'aménagement d'une zone de villas au début des années 1980 a contribué à la croissance de la population. Le plan d'affectation et d'aménagement de 1987 tend à maintenir la vocation agricole du village.


Auteur(e): François Béboux