29/04/2004 | communication | PDF | imprimer | 

Bettens

Comm. VD, distr. de Cossonay. Village du Gros-de-Vaud, à l'est de la Venoge. 1141 Betanis, 1149 Bectens. 152 hab. en 1764, 240 en 1850, 272 en 1860, 240 en 1900, 176 en 1950, 167 en 1960, 330 en 2000. Vestiges burgondes (tombes dallées avec objets). L'hospice du Grand-Saint-Bernard possédait à B. un prieuré rural (1145/1159) dont les biens furent sécularisés à la Réforme. B., appartenant à une famille noble du même nom, dépendait de la seigneurie de Cossonay. Partage de la seigneurie au XVIe s. La famille Mannlich de Berne, qui en posséda une partie, construisit le château, aujourd'hui encore propriété privée. A la mort de Georges Mannlich (1751), lieutenant général au service de France, B. passa aux mains des Saussure et des Mercier. B. fit partie du bailliage de Moudon et de la châtellenie de Daillens, du district d'Echallens en 1798, de celui de Cossonay dès 1803. Annexe de la paroisse de Daillens, puis d'Oulens (1837); le temple actuel date de 1725, le clocher-porche de 1765. Culture de la vigne attestée dès 1141, arrachée vers 1700. Remaniement parcellaire en 1959. En 1990, la majorité de la population active (52%) était encore occupée dans l'agriculture. Le pourcentage des navetteurs s'accroît depuis 1970. En 1980 plan de zones destiné à empêcher la spéculation foncière. Station d'épuration biologique en 1981.


Bibliographie
HS, IV/1, 256

Auteur(e): Patricia Ferrari-Dupont