Donatyre

Ancienne commune VD, district de la Broye-Vully, partie de la commune d'Avenches depuis 2006. Le village-rue de D. était divisé en deux parties: l'une, située hors de l'enceinte d'Aventicum, formait la commune de D., l'autre, intra-muros, faisait partie de la commune d'Avenches. 1228 Donnatieri. 117 hab. en 1764, 198 en 1850, 179 en 1860, 148 en 1900, 101 en 1980, 127 en 2000. Vestiges romains peu importants (muraille). Tombes du haut Moyen Age sous l'église. Le village relevait de la souveraineté temporelle de l'évêque de Lausanne, mais les nobles d'Avenches y possédaient d'importants droits. D. fit partie du bailliage d'Avenches de 1536 à 1798, puis du district d'Avenches jusqu'en 2006. Le village était régi par un Conseil des VI. Au Moyen Age, D. fut le centre d'une paroisse regroupant les villages actuellement fribourgeois de Villarepos et Eissy. En 1536, à la Réforme, ceux-ci furent rassemblés en une nouvelle paroisse catholique, alors que D. fut rattaché à celle d'Avenches. L'église, autrefois dédiée à saint Etienne, conserve un chœur daté du XIe s. Elle fut remaniée au XVe s., puis restaurée en 1907 et 1978. En 1907, on a reproduit dans l'abside les fresques de Montcherand. D. conserve une structure économique agricole et artisanale.


Auteur(e): Christine Lauener