Constantine

Ancienne commune VD, district de la Broye-Vully, ayant fusionné en 2011 avec Bellerive (VD), Chabrey, Montmagny, Mur (VD), Vallamand et Villars-le-Grand pour former la commune de Vully-les-Lacs. Elle comprenait le village de C. et la partie sud de Salavaux. 1228 Costantina. 24 feux en 1550, 328 hab. en 1764 (avec Montmagny), 193 en 1850, 212 en 1870, 189 en 1900, 208 en 1950, 184 en 1970, 280 en 2000. Sur la route romaine du Vully. C. et Montmagny formèrent une seule commune pendant l'Ancien Régime et jusqu'à leur séparation en 1811. Le fief de Charbuens faisait partie du territoire de C. Il fut vendu par l'évêque de Sion à Pierre II de Savoie au XIIIe s. C. fut alors rattaché à la châtellenie de Cudrefin. En 1382, Guillaume de Grandson octroya la messellerie et des droits de pâturage aux paroissiens de C. Pendant la période bernoise, la commune releva du bailliage d'Avenches; elle était régie par le Conseil des XII et possédait une cour de justice dite Mayorie de Cudrefin. C. fut rattaché au district d'Avenches de 1798 à 2006 (district fribourgeois de 1798 à 1803). Nécropole du XIe s. sous l'église, dédiée à saint Martin. L'architecte Abraham Dünz I rénova la cure de 1668 à 1671, l'église de 1675 à 1680. Depuis 1536, la paroisse comprend Chabrey, Montmagny et Villars-le-Grand (sauf de 1695 à 1845 pour ce dernier). Artisans et petites entreprises (un moulin agricole à Salavaux). Le château, propriété de la famille de Pury au XVIIe s., abrita une maison de vacances et de repos dès 1919.


Auteur(e): Gilbert Marion