10/05/2004 | communication | PDF | imprimer

Bellerive (VD)

Comm. VD, distr. d'Avenches. Comprend le village de B., sur la pente du Vully, Cotterd (où se trouvent l'église, l'école et un château du XVIIIe s.), Vallamand-Dessous, une partie de Salavaux et de nombreuses villas dans les vignes. 1228 Balariva. 284 hab. en 1764, 303 en 1803, 402 en 1850, 487 en 1900, 453 en 1950, 528 en 2000. Deux palafittes de l'âge du Bronze à Vallamand-Dessous. La petite seigneurie de B. fut étroitement liée à celle de Grandcour du XIIIe s. à 1709, lorsque Emanuel von Graffenried l'acheta à la famille de Diesbach. Avoyer de Berne, il parvint à faire déplacer la frontière avec l'avouerie de Morat vers le nord, à Guévaux, afin que sa propriété fût comprise dans le bailliage d'Avenches. La seigneurie fut acquise en 1777 par Noé Antoine Abraham Bonjour. Château baroque du XVIIe s. et 1725 à Vallamand-Dessous. Sous le régime bernois, cour de justice inférieure, cour des fiefs et cour d'appel dès 1751. La commune était régie par un Conseil des XII présidé par le châtelain de Cudrefin. B. fait partie de la paroisse de Cotterd (appelée jusqu'en 1701-1702 paroisse de B.). Asile de vieillards (1900). Les activités économiques se concentrent à Salavaux. Important lotissement de chalets au bord du lac.


Bibliographie
– D. Viollier, Carte archéol. du canton de Vaud, 1927
– F. Ciardo, G. Marion, La ville de Grandcour au Moyen Age, 1993

Auteur(e): Gilbert Marion