No 3

Rapin, Oscar

naissance 9.10.1870 à Payerne, décès 16.1.1941 à Lausanne, prot., de Payerne. Fils de Jules Samuel, agent d'affaires, et d'Adeline Quidort. Frère d'Aimée ( -> 1). ∞ Marie Hipp, fille de David Louis Georges, cordonnier. Doctorat en droit à Lausanne (1894). Avocat. Radical, puis socialiste (aile droite), R. fut député au Grand Conseil vaudois (1897-1941, président en 1933) et conseiller communal (législatif) à Lausanne (1898-1913 et 1918-1941, président en 1899). En 1909, suite aux luttes de tendances au sein du socialisme vaudois, l'aile droite fit dissidence et R. fonda avec Adolphe Gavillet le groupe des socialistes-nationaux. Le groupe se rapprocha progressivement des partis bourgeois et disparut politiquement en 1945. R. fut rédacteur de son organe Le Grutli de 1901 à 1939. Helvétien.


Fonds d'archives
– Dossier ATS, ACV
Bibliographie
– C. Cantini, «Les socialistes-nationaux vaudois (1909-1945)», in Cahiers HMO, 1, 1984, 7-23
– P. Jeanneret, «Oscar Rapin, l'un des pères du socialisme vaudois et élève de Pareto?», in Revue européenne des sciences sociales, 48, 2010, cah. 2, 61-70

Auteur(e): Pierre Jeanneret