No 4

Manz [-Schäppi], Karl

naissance 21.1.1856 à Gamshurst (Bade),décès 14.11.1917 à Zurich, cath., puis sans confession, de Veltheim (auj. comm. Winterthour, 1888) et Zurich (1905). Fils d'Alois, instituteur, et de Cäcilie Meier. ∞ 1884 Anna Schäppi, fille de Johann Heinrich. Apprentissage de relieur, années de compagnonnage en Allemagne. Après avoir adhéré au mouvement ouvrier, M. devint en septembre 1878 éditeur responsable de la Berliner Freie Presse socialiste. Après la promulgation en Allemagne de la loi d'octobre 1878 contre les socialistes, il vint se réfugier à Zurich en passant par l'Autriche et la Hongrie. D'abord relieur, il reprit une épicerie en 1886. Homme de confiance de la social-démocratie allemande, cofondateur en 1880 du comité national des socialistes allemands en Suisse. Spécialiste des questions financières et structurelles, M. participa à l'organisation du mouvement ouvrier zurichois et suisse. Membre du comité de l'Union syndicale suisse (1890-1893), président de l'Union de la presse (1907-1917) et du parti socialiste du canton de Zurich (1910-1917). Membre du législatif de la ville de Zurich (1904-1917), député au Grand Conseil zurichois (1906-1917).


Bibliographie
Zum Andenken an Karl Manz, 1918
– K. Urner, Die Deutschen in der Schweiz, 1976

Auteur(e): Markus Bürgi / UG