Montherod

Comm. VD, distr. de Morges dès 2006, sur la rive droite de l'Aubonne, comprenant le village de M., sur une des routes d'accès au col du Marchairuz, et des fermes isolées. Vers 1344 Monterot. 168 hab. en 1764, 324 en 1850, 265 en 1900, 221 en 1950, 439 en 2000. Pierre à cupules. Une confrérie du Saint-Esprit, qui regroupait également des ressortissants de Bougy-Saint-Martin (comm. Aubonne), est mentionnée dès 1307. A la fin du XVe s., cette association se confondit avec la commune, qui acheta, avec d'autres, des pâturages sur les hauteurs du Jura (1491). M. fit partie de la seigneurie d'Aubonne (dès 1344), du bailliage d'Aubonne (1701-1798), puis du district du même nom (1798-2006). Eglise dédiée à saint Apre, relevant du chapitre de Genève, devenue annexe de la paroisse d'Aubonne à la Réforme. Ancien moulin sur l'Armary. Station sur la ligne de chemin de fer Allaman-Aubonne-Gimel (1896-1956, ensuite ligne d'autobus). Musée du bois et Arboretum national du vallon de l'Aubonne (1968). Etablissement médicosocial psychiatrique. Plan d'aménagement local (1994). Onze exploitations agricoles en 2000 (cultures, élevage).


Bibliographie
– P. Delacrétaz, Quelques biefs pas comme les autres, 1991

Auteur(e): Germain Hausmann