25/06/2004 | communication | PDF | imprimer | 

Dotzigen

Comm. BE, distr. de Büren. Village au pied ouest du Dotzigenberg, sur la rive droite de l'ancienne Aar. 1182 Tocingen. 115 hab. en 1764, 250 en 1850, 446 en 1900, 793 en 1950, 1391 en 2000. Six tumulus hallstattiens sur le Dotzigenberg, vestiges d'habitat romain au centre du village, captages et conduites souterraines médiévales (source de Pinten-maison Bangerter). D. revint à Berne en 1393, avec la seigneurie de Strassberg, et fut attribué à la basse juridiction de Diessbach dans le bailliage de Büren. Le patronage de l'église Saint-Maurice, mentionnée en 1242, passa par donation en 1336 de la seigneurie de Strassberg au couvent de Gottstatt. Après la Réforme, Berne supprima la paroisse (1531). D. fut rattaché à l'église de Büren, puis à celle de Diessbach. Situé sur la route Büren-Aarberg, le village vivait de l'agriculture, de la viticulture et du roulage. Les corrections des eaux du Jura mirent D. à l'abri des hautes eaux de l'Aar et le dispensèrent du coûteux entretien des digues; bonification et remaniement parcellaire de 1943 à 1959. La commune dut à la ligne Soleure-Lyss (1876) son développement industriel: distillerie (1888), tuilerie (1891), parqueterie-fabrique de meubles (1898); aujourd'hui, on trouve entre autres une entreprise de sous-traitance pour coopératives agricoles et une fonderie. En 2000, deux tiers des personnes actives travaillaient à l'extérieur (Bienne, Lyss, Granges). De nouveaux quartiers sont apparus dans la plaine autrefois inondée et dans le vignoble. Ecole secondaire du groupement scolaire du sud du district de Büren (D., Büetigen, Busswil et Diessbach bei Büren, 1969). Un petit château de style historicisant (propriété privée) fut construit en 1898 par le fabricant de tuiles Johann Schaller.


Bibliographie
– K. Aerni et al., Dotzigen, 1982
– C. Kessler Loertscher, Bauinventar der Gemeinde Dotzigen, 2000

Auteur(e): Anne-Marie Dubler / CG