• <b>Corbeyrier</b><br>"Du terrible tremblement de terre des 1<SUP>er</SUP>, 2 et 3 mars 1584 dans le bailliage d'Aigle", feuille volante avec image en xylographie éditée à Bâle en 1584 par Samuel Apiarius (Zentralbibliothek Zürich, Graphische Sammlung und Fotoarchiv, Wickiana, Ms. F 32, fol. 96). Le tremblement de terre entraîna un éboulement qui emporta le 4 mars maisons, habitants (29 morts à Corbeyrier et 93 à Yvorne) et bétail. Si l'image est fantaisiste, les détails et les chiffres donnés dans le document sont très précis.

Corbeyrier

Comm. VD, distr. d'Aigle dès 1798. Sur la rive droite du Rhône, sur la route militaire de l'Hongrin, elle s'étend de la limite supérieure du vignoble d'Yvorne jusqu'aux grands alpages des vallées de l'Eau-Froide et du Petit-Hongrin. Elle se compose de plusieurs hameaux (Boveau, Luan, Le Crettex, Vers Cort). 1261 de Cubiriaco. 225 hab. en 1764, 269 en 1850, 264 en 1900, 260 en 1950, 369 en 1990, 347 en 2000. De 1475 à 1798, C. fit partie du mandement (grande paroisse) d'Aigle dans le gouvernement (soit bailliage) du même nom et fournit deux membres à la cour de châtellenie. C. accéda à l'autonomie communale en 1828 et partagea en 1830 les biens indivis avec Aigle et Yvorne. Au spirituel, C. fit partie de la paroisse d'Aigle, puis releva de la nouvelle paroisse d'Yvorne (de droit en 1833, de fait en 1838); chapelle (1908). Chapelle catholique (1902, entretenue par la commune dès 1999). De nombreux bâtiments furent détruits par un éboulement en 1584 qui, parti du cirque de Luan, dévala jusqu'à Yvorne. Agriculture de montagne (alpage communal de Luan, pâturages privés des Agittes). Tourisme au début du XXe s. L'Hôtel Victoria a été transformé dans les années 1880 en établissement médico-social.

<b>Corbeyrier</b><br>"Du terrible tremblement de terre des 1<SUP>er</SUP>, 2 et 3 mars 1584 dans le bailliage d'Aigle", feuille volante avec image en xylographie éditée à Bâle en 1584 par Samuel Apiarius (Zentralbibliothek Zürich, Graphische Sammlung und Fotoarchiv, Wickiana, Ms. F 32, fol. 96).<BR/>Le tremblement de terre entraîna un éboulement qui emporta le 4 mars maisons, habitants (29 morts à Corbeyrier et 93 à Yvorne) et bétail. Si l'image est fantaisiste, les détails et les chiffres donnés dans le document sont très précis.<BR/>
"Du terrible tremblement de terre des 1er, 2 et 3 mars 1584 dans le bailliage d'Aigle", feuille volante avec image en xylographie éditée à Bâle en 1584 par Samuel Apiarius (Zentralbibliothek Zürich, Graphische Sammlung und Fotoarchiv, Wickiana, Ms. F 32, fol. 96).
(...)


Bibliographie
150 ans de vie paroissiale, Yvorne-Corbeyrier, 1988

Auteur(e): Denyse Raymond